Contes africains, le site des contes Decouvrez les plus beaux contes africains.
         
 
Un peu de théorie
Les plus beaux contes
L'Annuaire des contes
Notre séléction
Portraits
L'annuaire
Contacts
Newsletter
Nos coups de coeur
     
 

A propos des contes > Les sociétés orales

Les sociétés orales Les sociétés orales

L’écrit dans les sociétés orales
Pour Jacques CHEVRIER, " L’oralité dominante en Afrique noire n’exclut pas certaines formes d’écriture. " Et ALEXANDRE de rajouter : " l’Afrique a des écritures, qui ont servi à la rédaction d’ouvrages littéraires. ". En réalité, les sociétés orales entretiennent toutes un rapport plus ou moins étroit avec l’écrit au sens large du terme.
D’une part, elles ont toutes été en rapport avec des sociétés écrites, dès le VIIIeme siècle avec l’Islam, ensuite avec les explorateurs européens puis les (...) suite

La parole dans les sociétés orales
Parole ordinaire / parole sacrée
La parole dans les sociétés orales est sacrée. Cela nous renvoie à la notion biblique de " verbe ", fondement de toutes les civilisations : " Au commencement était le verbe ". C’est un mode de communication très sérieux et important dans la vie tribale quotidienne. On distingue deux types de parole : la parole ordinaire et la parole sacrée. Parole ordinaire ne veut pas dire parole simple. Au contraire, elle est très élaborée : images verbales, métaphores, (...) suite

Qu’est ce qu’une société orale ?
Le sens commun veut qu’une société orale soit une société qui ne connaît pas l’écrit et " qui parle beaucoup ".
La réalité est beaucoup plus complexe. Jacques CHEVRIER refuse de qualifier les sociétés orales de sociétés " sans écritures ". Pour lui, " l’oralité et l’écriture ne s’inscrivent pas dans un rapport de succession, d’évolution, ou d’exclusion, mais elles correspondent, chacune à leur place, à des modèles d’expressions spécifiques obéissant, toute idée de hiérarchie mise à part, à (...) suite



 

Venez palabrer -->
Les plus beaux contes
Bibliographie
Notre séléction
Le conte sur la toile

Tam Tam
Lettre d'information
 
Inscription
Désinscription